Alexandre a aimé…


Les damnés de la Commune | ARTE

Durée : 1:27:07

Année : 2019

Quel superbe travail graphique !
🌹💐🌹

Qui mieux que Yolande Moreau pouvait assurer la narration !

La Commune : une belle et noble idée qui s’est fracassée contre des intérêts particuliers !

Il est sidérant d’apprendre que le gouvernement Thiers fut ‘secouru’ par la libération de cinquante mille de ses ressortissants/soldats par la Prusse – à laquelle Napoléon III avait cyniquement déclaré la guerre afin de ‘distraire’ ‘ses sujets’ de leurs gros soucis journaliers ; une vieille recette toujours d’une redoutable efficacité -, en vue d’aider celui-ci à anéantir ces forces populaires outrecuidantes, défendant les idéaux de la Commune.

Plus encore, il est surprenant de constater que ce sont les Communards qui se sont opposés, dans un élan patriotique forcené de la plus parfaite naïveté, pour ne pas dire de la plus confondante stupidité, à la reddition aux Prussiens, alors qu’ils étaient envoyés vers eux, au casse-pipe, pour faire barrage à leurs revendications légitimes. Elan paradoxal, mais pas incompréhensible, étant entendu que les tenants du pouvoir  financier, de tout pays, même ennemis, savent depuis toujours convaincre qui de droit, manigancer et s’entendre, comme larrons en foire, pour faire la guerre, en tirer profit et circonvenir toute velléité de rébellion qui peut menacer ses acquis respectifs ‘chèrement’ obtenus !

Je pense que, depuis 1871, la France ne s’est jamais vraiment remise de cette nouvelle ‘atteinte’ révolutionnaire à sa ‘souveraineté’ ainsi que des exactions sanguinaires commises pour s’en prévaloir ou en son nom. 1789… la guillotine aidant… les fusils crachant leur feu… le sang versé a-t-il vraiment séché ? – les termes de l’hymne national peut nous en faire douter. D’où, je crois, cette incapacité, cette forte réticence, voire une mauvaise volonté répétée d’une certaine élite politique, tant à droite qu’à gauche, d’engager ces réformes constitutionnelles et structurelles indispensables à une meilleure justice sociale, attendues depuis fort longtemps par une majorité de la population. 

Tags: , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.