Alexandre a aimé…


Pier Paolo Pasolini – Documentaire sous-titré français (RAI)

Année : 2015

Durée : 0:50:00

Un documentaire FORMIDABLEMENT synthétique et INTENSE !
         
🌹💐🌹💐🌹💐🌹

Le 5 mars 2022 sera fêté – je l’espère, avec panache – le centenaire de la naissance de P.P. Pasolini.

Comme par hasard – mais dois-je vraiment y croire – est venu à ma rencontre, il y a quelques jours, dans la vitrine d’une remarquable librairie de livres d’occasion de la ville de Lausanne, un SPLENDIDE autoportrait de lui, de 1947, figurant sur la couverture d’un beau catalogue publié par la Galerie Kara, à Genève, en 1986 Balance Rief SA, Bâle – elle a été fermée en 2012 -, et s’intitulant : Pier Paolo Pasolini et la sacralisation de la technique par Giuseppe Zigaina.

Si il y a bien une personne dont j’aime à me réclamer, à titre personnel, c’est bien de LUI:

ce délicat poète, cet écrivain social et ce percutant et infiniment dérangeant cinéaste –  venant, en plus, de découvrir, avec stupeur, qu’il dessinait et peignait avec vivacité et profondeur ; mais est-ce vraiment surprenant.

Dans sa volonté INÉBRANLABLE de porter, avec ENTHOUSIASME, LA HAUTE IDÉE qu’il avait de l’être humain – ce dont on lui est énormément redevable.

Dans sa dénonciation – avec UNE TÉNACITÉ inextinguible – de  L’INFAMANTE HYPOCRISIE, de L’ABJECTE VEULERIE, de LA SOURDE BASSESSE, de L’INCOMMENSURABLE MÉDIOCRITÉ DES ESPRITS CORROMPUS !

Il avait passionnément foi en la LIBRE pensée – qui vous amène souvent à vous brûler les ailes ; particulièrement, quand y domine la sincérité !
Et on peut dire, sans exagération, qu’il s’y est offert, en sacrifice !

Mais ne nous y trompons pas, LE FOND du discours de Pier Paolo Pasolini EST PLUS ACTUEL que jamais et NOUS INTERPELLE ENCORE, férocement !

Même si il a souvent désespéré de se faire entendre, malgré tous les talents qu’il déploya – comment pourrait-il seulement y parvenir aujourd’hui alors que déferlent, CONTINÛMENT, sur nos sociétés diverses, la HAINE DE L’AUTRE par DE VILS ECRITS et DE SINISTRES DIATRIBES ! 

Même si le découragement et la tristesse assombrirent la fin de sa vie – alors que, fondamentalement, sa joie de vivre était éclatante – LA BRAISE INCANDESCENTE de sa  lumineuse pensée LUIT avec éclat !

Quelques ouvrages :

Poèmes de jeunesse et quelques autres / Édition bilingue
Poésie / Gallimard

Teorema / Théorème (1968) et le film du même nom (1968) ; pour moi, un chef d’œuvre extraordinaire, avec l’incandescente Silvana Mangano(1930-1989) et le solaire Terence Stamp (1938-….)

L’odore dell’ India, 1962L’odeur de l’Inde, 1984Une évocation, suite au voyage fait en compagnie d’Alberto Moravia et d’ Elsa Morante, écrivains, à lire aussi.

Un manuscrit inachevé :

Poeta delle ceneri, 1980
Poète des cendres, titre donné par son biographe, Enzo Siciliano
En 1994, Graziella Chiarcossi, philologue et son exécutrice testamentaire lui donna le titre :
Qui je suis
Arléa
Pasolini : cronaca, giudiziaria, persecuzione, morte -1977
Pasolini : chronique judiciaire, persécution, exécution – 1979
dirigé par Laura Betty
Seghers

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.