La spéculation sur le franc: une conséquence de l’ignorance ? Notre calcul


PAR DANIEL LAMPART

On parle même maintenant d’un éventuel cours du franc de 50 centimes pour 1 euro. Ce n’est pas possible !

Calculons : la Grèce, l’Irlande et le Portugal représentent environ 6 % du PIB total de la zone euro. Si ces pays s’effondraient totalement, ce PIB baisserait donc de 6 % (sans les effets multiplicateurs ou semblables). L’Espagne représente, quant à elle, environ 12 % du PIB de la zone euro.

Corrigé du pouvoir d’achat, le cours franc/euro équilibré devrait se situer aux alentours de Fr. 1,45/1 euro, éventuellement Fr. 1,50/1 euro. Si l’on se réfère à la balance des transactions commerciales, on s’approche de cette valeur.

Si l’euro volait en éclats et si la Grèce, l’Irlande et le Portugal étaient ratiboisés, un taux de change de Fr. 1,36/Fr. 1,41 pour 1 euro serait équitable aux yeux des investisseurs. Si l’Espagne plongeait totalement (plus un seul euro de production en Espagne), il s’agirait alors de Fr. 1,20/Fr. 1,25 pour 1 euro.

Une chose devient claire : des taux de change de Fr. 1,265 – déjà vus à ce jour -, vont déjà au-delà de tous les scénarios, même ceux qui, économiquement parlant, sont à peine raisonnables. De tels taux sont la conséquence des spéculations faites par des investisseurs dont les compétences sont si lacunaires qu’il faudrait à proprement parler leur interdire d’investir ; cela, aussi pour les protéger d’eux-mêmes.

Les effets négatifs du franc fort deviennent toujours plus visibles. Les actuelles données chiffrées concernant les exportations sont des plus parlantes : la Suisse exporte certes plus qu’il y a un an – lorsque la crise financière a fait chuter les exportations – mais, en comparaison avec les derniers mois les exportations du mois de novembre sont passées au-dessous de zéro.

L’auteur est économiste en chef à l’Union syndicale suisse. Article tiré de son blog sur www.uss.ch

Tags: ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.