Question à 100 points pour Patrick Aebischer


Il est étonnant que, dans une bonne logique de constructions ajoutant au prestige de notre Capitale Olympique, le président de l’EPFL n’ait pas encore ajouté sa voix  à celle des promoteurs du Pole muséal sur le site des halles CFF.

En fait, même si c’est moins prestigieux, on se prend à rêver comme suit.

Le succès du M2 réside en ce qu’il a contribué à améliorer le quotidien de milliers de Vaudois … et si l’on (re)pensait le M1 dans cet esprit, on se dit qu’un raccordement direct du tracé du M1 à la gare CFF contribuerait lui aussi à améliorer le sort de milliers de Vaudois qui perdent quotidiennement un quart d’heure à transiter pour un parcours de 60 secondes sur un M2 déjà à l’asphyxie …

Un quart d’heure … c’est le temps qu’il fallait dans les années septante au bus reliant la gare à Dorigny!

Au passage, on pourrait aussi envisager un M1 survolant le carrefour maudit de la Bourdonnette, triomphe incontesté de la politique anti-voiture … le temps gagné sur les heures des chercheurs serait inestimable … à l’heure ou ils rentrent au foyer.

L’EPFL ayant toutes les ressources nécessaires pour étudier entre autre la construction d’une nouvelle gare du M1 à l’emplacement des halles CFF, le président  Aebischer méritera sans aucun doute les 100 points promis … dans l’intéret public.

Tags: , ,

5 Responses to “Question à 100 points pour Patrick Aebischer”

  1. Marre Dubouchon 21 mars 2013 at 20:38 #

    Permettez moi de relever une lacune dans vos rêves les plus fous pour l’amélioration du quotidien de vos concitoyens: je crois savoir que mis à part la suppression du carousel central, le carrefour de la Maladière n’a pas évolué d’un iota depuis cinquante ans, soit d’après mes souvenirs la moitié de la durée du sommeil de la Belle au Bois Dormant! “Un sacré clopet” diraient les Vaudois, s’ils n’étaient pas restés endormis (dans la verdure).
    Je suis surpris que vous n’ayez pas songé à un tunnel sous la Maladière, permettant de s’évader en glissant directement de l’Avenue de Rhodanie sur l’autoroute?

    Si cela pouvait aider, je proposerais même d’augmenter le score de Monsieur Aebischer à 1000 points, à condition évidemment que le “Transportation and Mobility Laboratory” de l’EPFL lui décerne le statut honorifique de “Prince Charming “, parce que vous l’aurez bien compris, en francais cela manquerait d’allure.

  2. Rominet Sentencieux 21 mars 2013 at 20:41 #

    Très éminent collègue, Mon cher Panda!

    C’est avec l’enthousiasme et la fougue des vieux révolutionnaires radicaux que j’ai reçu votre idée … INNOVANTE … n’ayons pas peur des mots! Le bon peuple s’en est-il rendu compte en vous lisant? N’aura-t-on jamais osé démarche si audacieuse, afficher position à ce point éloignée du silence assourdissant des politiciens de l’heure, celle ou l’on vide nos bourses pour de vaines constructions de prestige. Gilles doit reprendre espoir, votre noble
    cause me stupéfie:

    “Se soucier d’améliorer le quotidien du citoyen Lambda!!!”

    De ce point de vue, l’idée d’implanter un Pole muséal à la gare de Lausanne me laisse le poil tout hérissé! A croire que j’ai touché une ligne de contact tombée à terre: ATTENTION DANGER!

    La couleur de la plus haute priorité des CFF me semble virer de la sécurité à l’immobilier!

    D’abord pourquoi ne dit-on pas “Pole d’excellence muséale” ? Cela flatterait au moins notre ego. Ensuite, et bien que je sois du type félin cultivé (allez donc voir ma signature) j’avoue ne guère fréquenter les musées plus de quatre ou cinq fois par année, mais à chaque fois c’est la fête! Pour sûr ce n’est pas mon quotidien, ni celui du citoyen Lambda. Pour si peu, ce n’est pas la demi-heure séparant les gares de ces hauts lieux que sont les fondations Beyeler ou Gianada qui découragerait de s’y rendre. D’ailleurs je monterai moi-même jusqu’a la Riponne sur mes pattes arrières pour y voir quelques belles photos de chats.

    Sincèrement, mis à part la possibilité offerte aux CFF d’introduire un billet combiné intitulé “VOYAGE A LAUSANNE + ENTREE AU POLE MUSEAL SANS QUITTER LA GARE NI SES COMMERCES JUTEUX POUR LA REGIE” je ne vois absolument aucun intérêt à “enfourner” les visteurs dans ce qui ne serait jamais qu’une annexe à l’ombre humide de la gare. Je délire, quel prodigieux projet de course d’école: Lausanne sans sortir de la gare, sans que les galopins n’aient faire pis que pendre sur la place du Château. Mais au fait, y a-t-il un office du tourisme? une association des commercants? des journalistes?

    Votre serviteur,

    R.S.

  3. Titi 23 mars 2013 at 13:14 #

    Non mais ca va pas ?! vous avez lu ce qu’il a écrit le Rominet … qu’il monterait jusqu’à la Riponne pour voir des photos !!!

    Et puis quoi encore!? tant qu’à faire il voudrait peut-être aussi qu’on déménage le musée de l’Elysée à la Riponne, et pourquoi pas aussi que l’on y fasse une exposition de portraits de matous qui ont la grosse tête … non mais, des qui ont la grosse tête … on a déjà donné, et on n’est pas sorti de la pinte!

    Vous vous rendez compte de ce que cela impliquerait d’abandonner l’Elysée… pour vous et moi les titis Lambdas??? Je vais vous l’écrire moi, de suite, ici et maintenant: cela veut dire que les titis on va leur fermer l’accès à leur Elysée, à leur parc! Parc’qu’il ne faudra pas déranger les huissiers, ni les grandes huiles qui y donneront de prestigieuses réceptions … j’imagine déjà un Rominet, en grande tenue de pingouin au bord de la terrasse, une flûte de champ à la main, accueillant les beaux et les riches, ceux de la capitale olympique, du foot de sous la table, Patrick et ses sponsors …et qui sait, si le cachet est à la hauteur, peut-être même Bertrand!

    Alors vous le pensez-bien, les titis il ne leur restera plus qu’à se mettre sur la pointe des pieds pour essayer de voir entrer les limousines, comme tous les contribuables, à la chotte, debouts sur le tottoir.

    Titi

    ps: Et puis comme aujourd’hui j’ai vraiment la rage contre ces trucs de prestige à la noix, je vais en placer une autre. Moi j’en connais beaucoup, des oiseaux qui ont survolé tous les continents. Et bien partout on sait que comme le foot, l’olympisme a du capital … mais UNE capitale, alors là nenni, il n’y qu’ici et sur trois petits kilomètres carré qu’on trouve des gens assez vaniteux pour s’en gargariser!

    Heureusement il y a matière à se consoler: allez demander sous d’autres cieux … Athlétissima? Alors là bingo, vous apprendrez que Lausanne existe!

  4. Lolita2 24 mars 2013 at 15:24 #

    D’abord il faut se rendre compte que même s’il peut soulever des montagnes, Monsieur Aebischer ne peut pas tout, et ce serait bien infantile de la part des Vaudois d’espérer qu’il résolve leurs problèmes, et surtout de le laisser faire … enfin, comme avec les CFF … pas qu’ils soient malhonnêtes, je n’oserais pas, mais pas certain du tout que leurs intérêts coincident avec les nôtres.

    Je disais donc, Monsieur Aebischer ne peut pas tout! La preuve, et ben … c’est Chuck Norris qui me l’a dit, na!

    En fait c’est un rien plus compliqué. Chuck, il m’a montré qu’il peut faire quelque chose de très subtil que le président ne peut apparemment pas: un truc d’odorat, ou de mauvais goût, tout simplement sentir le réchauffé! Défense de rire! Ne sous-estimez pas cette faculté, très importante pour qui a en permanence le mot innovant sur la langue.

    Et c’est pas tout, Chuck Norris il est vraiment canon, c’est avec ses yeux qu’il arrive à sentir le réchauffé. Mieux, il peut même beaucoup plus Chuck, il peut vous transférer cette extraordinaire faculté … prêt pour une expérience? Alors vous allez tout simplement sur Google, et vous tapez “Helios Nasa”. Vous y êtes presque, à ce stade il ne reste plus qu’à cliquer sur “images”. Ouaw, déjà plus de 10 ans, une aile solaire de 82 mètres d’envergure, à 30’000 mètres au-dessus de Hawaï … mais comment se fait-il que jamais un journaliste romand n’ai mentionné Hélios, même complètement nul il devrait sentir le brûlon … à moins d’avoir le nez bouché par des intérêts “supérieurs” … de la confédération, ou d’une presse liée aux intérêts de ceux qui ont avantage à endormir le bon peuple par des rêves aussi prestigieux qu’inutiles, histoire de faire oublier qui passe à la caisse. Cela rapelle la 1ère de l’Annapurna … secret défense et seuls les grands chefs ont droit au micro.

    Finalement, que reste-t-il d’innovant dans le projet Solar Impulse? Une chose en tout cas: L’aile solaire de la NASA ne transportait pas de pilote, alors que là, l’exploit sera de faire tenir en l’air une masse d’ego non-négligeable … même que lors d’un essai, Chuck Norris battant désespérément des ailes aurait disparu du radar en criant: “lâche moi les pompes Bertrand, je perds de l’altitude!”

    Conclusion: Arrètez d’embêter mes idoles! Si elles vous dansent sur le ventre, c’est que vous êtes en train de dormir sur le dos.

    Et si vous êtes frustrés parce qu’il parait que la liberté de presse se perd dans les couloirs de l’académie, vous pouvez encore trouver des vestiges pour vous consoler, par exemple
    http://www.geocities.ws/bertrandposeur/

    Décidément, le monde est bien injuste et bien méchant!

  5. Calimero 24 mars 2013 at 23:54 #

    Les gens ils sont vraiment vraiment trop méchants, hein Lolita2?

    Même que mon voisin il a prétendu que le truc de Chuck et Bertrand, c’était pour insinuer que dans le farwest Lausannois on léchait les pompes au rêve Américain dans ce qu’il a de plus nul, et pire encore, au moment où il était en train de battre de l’aile!

    Les gens ils sont vraiment vraiment pas gentils, hein Lolita2?

    Calimero

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.