Au Square Mon Désir, où il faisait bon vivre…


Au Square Mon Désir, avenue d’Ouchy 17 à Lausanne, il faisait bon vivre. Une arcade étroite où parvenait à se faufiler avec peine un carrosse que l’on nomme aujourd’hui automobile donnait accès à une large cour intérieure armée d’un terrain de jeu.

Photo ©2022 Le Médusé.

Le passé est de mise car une construction destinée à des locatifs surgit à l’endroit où Nino Ferrer et Françoise Hardy auraient pleuré avant d’écrire une chanson nostalgique. La poésie d’un monde révolu où habitations et occupants vivaient en harmonie. La spéculation immobilière est passée par là. Cinq années d’oppositions n’ont servi à rien, le Tribunal fédéral a rejeté recours sur recours pour des motifs fumeux. Privés de vue, soumis à la cadence infernale des marteaux-piqueurs, les habitants des immeubles avoisinants peuvent courir pour obtenir une compensation sous forme de baisse de loyer.

Photo ©2022 Le Médusé.

La Ville? Cachez-moi ce problème que je ne saurais voir! Plus vrai, tu meurs, Madame ou Monsieur l’appointé(e) à l’urbanisme: pour réaliser qu’une telle atteinte à l’esthétique parvient à ses fins, le Lausannois lambda doit être initié. Passer d’abord le porche du Square Mon Désir où l’effroi le saisit au détour du couloir. Réd.

Photo ©2022 Le Médusé.

Tags: , , ,

One Response to “Au Square Mon Désir, où il faisait bon vivre…”

  1. Lionel du Breil 24 novembre 2022 at 12:08 #

    Une fenêtre sans vue Avenue d’Ouchy, cachée par une verrue plantaire immobilière autour de 4 immeubles existants. Une qualité de vie gâchée par la spéculation immobilière autorisée à Lausanne malgré une procédure légitime perdue longue et coûteuse, un terrain de jeux d’enfants disparu, un terrain de tennis détruit, un espace vert bétonné, une voie sans issue pour les futurs habitants de ce square. Le mur de la honte grâce au permis de construire obtenu à cause d’une invraisemblable ignorance, incompétence ou conflit d’intérêt ! Quel dommage irréparable pour les locataires ou éventuels propriétaires de ces immeubles sans âme ! Bref un petit coin de paradis perdu par la négligence des responsables politiques.

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.